interruption

Avy amin'i Wikibolana — Rakibolana malagasy malalaka
Hanketo: Fikarohana, karohy

Anglisy[Ovay]

Origine et histoire de « interruption »Etimolojia

Open book 01.svg Anarana iombonana

interruption  ♦ X-SAMPA : /X-SAMPA ?/ AAI : /ˌɪntəˈɹʌpʃən/

...
(Sary)
  1. fijanonana
    • L’atmosphère avait été lourde pendant toute la journée, et le soir un orage terrible se déclara. Les coups de tonnerre se succédaient sans interruption ; la pluie tombait, torrentielle.
    • […], et une fontaine qui ne jaillissait, de mémoire d’homme, qu’à la fonte des neiges, avait coulé sans interruption depuis.
    • En réalité, au delà de l'octroi, sans interruption perceptible, s'étale une zone de grosses communes industrielles où la population est de 65 000 âmes.
    • La corporation des férons est donc une des plus ancienne qui soit, et elle s'est probablement continuée sans aucune interruption depuis le « faber » romain jusqu'à la réforme de Turgot.
    • Travailler, parler sans interruption.
    • La moindre interruption peut troubler un orateur.
    • Cette interruption est venue fort mal à propos.
    • bruyante interruption.
    • De fréquentes interruptions.
    • (...)

Dikan-teny

{{}} :

Frantsay[Ovay]

Open book 01.svg Anarana iombonana

vhv. interruption  ♦ X-SAMPA : /X-SAMPA ?/ AAI : ɛ̃.tɛ.ʁyp.sjɔ̃

(Sary)
  1. atoato, fanapahana, fiatoana
    • L’atmosphère avait été lourde pendant toute la journée, et le soir un orage terrible se déclara. Les coups de tonnerre se succédaient sans interruption ; la pluie tombait, torrentielle. [ Octave Mirbeau, La chambre close (loharano)]