communion

Avy amin'i Wikibolana — Rakibolana malagasy malalaka
Hanketo: Fikarohana, karohy

Anglisy[Ovay]

Origine et histoire de « communion »Etimolojia

Open book 01.svg Anarana iombonana

communion AAI : fanononana ?

...
(Sary)
  1. kominio
    • […], il n'est pas de concession raisonnable, pas de sacrifice conforme à la justice que je ne sois disposé pour ma part à conseiller, afin que la séparation des Églises et de l'État inaugure une ère nouvelle et durable de concorde sociale, en garantissant aux communions religieuses une liberté réelle sous la souveraineté incontestée de l'État.
    • Nous voyons ainsi que la conviction se fonde sur la concurrence de communions, dont chacune se considère comme étant l'armée de la vérité ayant à combattre les armées du mal.
    • Mieux vaut, selon l'Église, renoncer à ratiociner sa foi et même à la penser que courir le risque de devenir hérétique, de compromettre son salut et de troubler la communion de l'Église.
    • Être en communion d’idées, de sentiments avec quelqu’un.
    • L'arrivée de la fillette, sa respiration, ses jambes, ses cheveux, tout ce qu'elle faisait [...], tout cela [...] évoquait la sensation intolérable d'une communion sanguine, dermique et multivasculaire avec elle.
    • La sainte communion.
    • (...)

Dikan-teny

  1. soedoa : nattvard

{{}} :

Frantsay[Ovay]

Open book 01.svg Anarana iombonana

vhv. communion AAI : kɔ.my.njɔ̃

(Sary)
  1. fandraisana, kominio
    • […], il n'est pas de concession raisonnable, pas de sacrifice conforme à la justice que je ne sois disposé pour ma part à conseiller, afin que la séparation des Églises et de l'État inaugure une ère nouvelle et durable de concorde sociale, en garantissant aux communions religieuses une liberté réelle sous la souveraineté incontestée de l'État. [ Émile Combes, Discours à Auxerre, 4 septembre 1904 (loharano)]