prison

Avy amin'i Wikibolana — Rakibolana malagasy malalaka
Hanketo: Fikarohana, karohy

Anglisy[Ovay]

Origine et histoire de « prison »Etimolojia

Open book 01.svg Anarana iombonana

prison  ♦ X-SAMPA : /X-SAMPA ?/ AAI : /pʁi.zɔ̃/

...
(Sary)
  1. tranomaizina
    • Une insulte faite au baylon (syndic) est punie d’une amende de dix écus, et même de la prison, à la diligence du viguier ; le délinquant ne sortait de prison que sur l’intervention du syndic.
    • Nos terroristes du quinzième et du seizième siècle ont été des moines. Les prisons monastiques furent toujours les plus cruelles.
    • Tout s’est modernisé, et il y a de tout, sauf des gendarmes et des prisons, car le crime est encore inconnu.
    • La plupart de ces messieurs que tu vois là, autour de nous, s'enorgueillissent de casiers judiciaires confortables... Ils sortent de prison ou vont y entrer. Ce sont les risques du métier, Mais le métier a du bon.
    • Ces gens-là savent bien qu’ils sont exposés à des dommages-intérêts et même à la prison ; mais que leur importe ? ils ont changé d’habit, donné un faux nom et une fausse adresse et par-dessus tout ils sont insolvables.
    • Un travail conduit démocratiquement serait réglementé par des arrêtés, surveillé par une police et soumis à la sanction de tribunaux distribuant des amendes ou de la prison.
    • Un jour, il « chroniqua » si fort que le Parquet lui réclama des comptes. Traduit en justice pour avoir injurié les « armées de terre et de mer » et prêché la guerre civile, il s'en tira avec deux mois de prison et quelques francs d'amende.
    • La chrysalide est sortie de sa prison pour se transformer en papillon.
    • Cette maison est une prison.
    • The cold stone walls of the prison had stood for over a century.
    • (...)

Wiki puzzle.svg Anagrama

Dikan-teny

  1. italianina : penitenziario
  2. malagasy : tranomaizina
  3. valôna : prijhon
  4. vietnamiana : ngục

{{}} :

Frantsay[Ovay]

Open book 01.svg Anarana iombonana

vhv. prison  ♦ X-SAMPA : /X-SAMPA ?/ AAI : pri.zɔ̃

(Sary)
  1. fonja, tranomaizina
    • Une insulte faite au baylon (syndic) est punie d’une amende de dix écus, et même de la prison, à la diligence du viguier ; le délinquant ne sortait de prison que sur l’intervention du syndic. [ Archives israélites de France‎, T.4, 1843, p.685 (loharano)]

Papiamento[Ovay]

Open book 01.svg Anarana iombonana

prison  ♦ X-SAMPA : /X-SAMPA ?/ AAI : fanononana ?

...
(Sary)
  1. fonja, tranomaizina Avy amin'ny dikantenin'i prison teo amin'i Wikibolana frantsay.