commerce

Avy amin'i Wikibolana — Rakibolana malagasy malalaka
Hanketo: Fikarohana, karohy

Anglisy[Ovay]

Origine et histoire de « commerce »Etimolojia

Open book 01.svg Anarana iombonana

commerce AAI : fanononana ?

...
(Sary)
  1. varotra
    • Mais il n’importe pas seulement de connaître les finesses du métier, il faut surtout être perspicace pour ce qui est répréhensible, nous voulons parler des moyens frauduleux auxquels se livrent peu ou prou tous ceux faisant commerce de chevaux.
    • Leur activité se donnait surtout libre cours dans la location des bicyclettes. C’était là un singulier commerce que ne régissait aucun principe commercial ou économique connu, que ne régissait, à vrai dire, aucun principe.
    • Il y eu certes des juifs qui s’adonnèrent au commerce, et qui poursuivirent des négoces importants. Mais pendant de longs siècles le commerce n’est pas l’occupation principale des juifs. Le commerce de l’argent, si décrié par le Talmud, encore moins que les autres.
    • La vie urbaine dépérit et, comme la civilisation islamique médiévale était elle-même essentiellement urbaine et que la richesse matérielle dépendait du commerce, la prospérité déclina.
    • Les choses qui sont dans le commerce.
    • Faire un mauvais, un méchant, un vilain commerce, un honteux, un infâme commerce.
    • Cette loi a mécontenté le commerce. - Le commerce international. - Le petit commerce.
    • On comprenait alors pourquoi les commerces de chapeaux et de chaussures existent en aussi grand nombre dans cette artère grouillante et relativement courte.
    • Ce doit être, interrompis-je, un homme d’un commerce charmant; la douceur de sa voix, quand il a répondu à l’interrogatoire du commissaire de police, m’a frappé.
    • […] et il était sorti de cette chambre, abasourdi par cette personne qui appelait l’abbé « père » et parlait, très simplement, ainsi que d’une chose naturelle, de son commerce avec Jésus et avec les Saints ; elle paraissait vivre en parfaite amitié avec eux, […].
    • (...)

Wiki puzzle.svg Anagrama

  • commerce,

Dikan-teny

  1. esperanto : negoco

{{}} :

Frantsay[Ovay]

Open book 01.svg Matoanteny

commerce AAI : kɔ.mɛʁs

(Sary)
  1. fivarotana, ranto, varotra
    • Mais il n’importe pas seulement de connaître les finesses du métier, il faut surtout être perspicace pour ce qui est répréhensible, nous voulons parler des moyens frauduleux auxquels se livrent peu ou prou tous ceux faisant commerce de chevaux. [ Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877 (loharano)]