consacrer

Avy amin'i Wikibolana — Rakibolana malagasy malalaka
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

French[Ovay]

Pronunciation[Ovay]

Open book 01.svg Bika matoanteny

consacrer

  1. To dedicate, to devote
    • L'église est consacrée, son nom le dit assez, à saint Nicolas, évêque de Myre, patron des enfants et patron de la Lorraine.
    • Le 19 septembre de l’an 1846, la Vierge s’était montrée à deux enfants sur une montagne, un samedi, le jour qui lui était consacré et qui était, cette année, un jour de pénitence, à cause des Quatre-Temps.
    • Après tant de temps donné au monde, il a consacré le reste de ses jours à Dieu.
    • Consacrer à quelqu’un son temps, ses soins, etc., lui dévouer son temps, ses soins, etc.
    • Consacrer sa jeunesse, sa vie, etc., à l’étude, au barreau, à l’exercice des armes, etc.
    • Consacrer un poème, un livre à une personne.
    • Ce lieu fut consacré par le sang des martyrs.
    • Un monument fut élevé pour consacrer le souvenir de cette victoire. - Une gloire que les siècles ont consacrée. - Les erreurs, les préjugés que le temps consacre.
    • Il eut même cette bonne fortune d’inventer à plusieurs reprises un de ces vocables essentiellement parisiens que la mode consacre pendant quelques mois et qui reçoivent toujours l’accueil le plus enthousiaste, […].
    • Cette expression est consacrée par l’usage. - C’est le terme consacré.
    • (...)
  2. To consecrate

Conjugation[Ovay]

Endrika:fr-conj-er


Latina[Ovay]

Open book 01.svg Bika matoanteny

consacrer  ♦ X-SAMPA : AAI :

fanononana ?
...
(Sary)
  1. mpanao voalohany singiolary ny sobjônktiva ankehitriny ny endriky ny atao ny matoanteny consacro

Open book 01.svg Bika matoanteny

cōnsacrer AAI : konsakɾeɾ
...
(Sary)
  1. mpanao voalohany singiolary endrika ankehitriny endriky ny matoantenin'ny atao endrika tsy mahaleotena ny matoanteny consacro.

Frantsay[Ovay]

Open book 01.svg Matoanteny

consacrer AAI : fanononana ?
(Sary)
  1. fanosorana, manamasina, manasina
    • L'église est consacrée, son nom le dit assez, à saint Nicolas, évêque de Myre, patron des enfants et patron de la Lorraine. [ Gustave Fraipont; Les Vosges, 1923 (loharano)]

Wiki puzzle.svg Anagrama